volute 200X50Bienvenue sur le nouveau site internet de la commune de Forges-Les-Bains.voluteinverse_200X50

Dans le cadre de la révison du P.L.U, si vous le souhaitez vous pouvez consulter les plans de zonage

Assises de la mobilité, l'évolution des transports en essonne :
Site internet officiel.
Document informatif.

Les procédures administratives ont été simplifiées :
Communiqué de presse
Flyers d'information

Consultations juridiques gratuite pour les administrés : Flyer de la Maison de la Justice et du Droit aux Ulis.

Internet haut débit, lancement du site internet d'essonne numérique :
essonnenumerique.com

L'Eglise de l'Assomption de la Vierge

Eglise 9Elle date de 1151 et a été remaniée à la fin du XVème siècle. Elle comporte des vestiges de style roman notamment ses fenêtres de plein cintre et son choeur ogival du 13ème siècle. On y accède par une porte latérale de style flamboyant abritée par un porche, le "caquetoir", où les Forgeois avaient l'habitude de papoter après la messe.

Sur le portail, on distingue l'écu de France entouré de la toison d'or et d'une guirlande de rats (Michel Rat fut seigneur de Forges en 1482).

A l'intérieur, on trouve une statue (grès, 14ème siècle) de la Vierge à l'oiseau (ou vierge à la marguerite), restaurée en 1989 et classée par les Beaux-Arts, l'autel et le etable de la Vierge (18ème siècle) restaurés et classés, ainsi qu'un petit bénitier décoré des armes des Le Musnier et des Le Jariel, seigneurs de Forges (17ème siècle).

La nef comporte une dalle du XVIIIème représentant une grande croix en relief accompagnée de deux écussons. De chaque côté du portail (à l'intérieur), cinq pierres tombales des familles Le Baillon et Le Jariel.

Appuyée à l'église, l'ancienne maison du prieur, qui fut ensuite école de garçons. Elle abrite aujourd'hui la poste.

Des messes y sont célébrées de manière non régulière.

Eglise  6 Eglise  5

Les amis de l'Eglise

Contact : Bernard Graciet, Président de l'Association, 06 80 91 14 16.

Lien vers le site des Amis de l'Eglise : egliseforgeslesbains.fr
le Bulletin de souscription de Forges-les-Bains


 Le Château

De proportions harmonieuses, il date de l'époque de Louis XIII. Mathurin Le Jariel, secrétaire du Roi et l'une des plus grosses fortunes du royaume, devint châtelain de Forges en 1677. L'un de ses héritiers en est l'actuel propriétaire. Le château ne se visite pas.

Chateau 3Chateau 4


Le Château de la Halette

Son nom lui vient d'un petit fief situé sur le territoire de la commune.
Construit en 1865, il abrite la mairie depuis 1984.

Mairie 3Mairie 15Mairie 6


Les maisons célèbres

Au n°56 de la rue du Docteur Babin, résida de septembre 42 à la Libération, l'un des trois chefs du parti Communiste clandestin, Benoît Frachon, sous le nom de M. Teulet.

Au n°3 de la rue du Général Leclerc, une ancienne maison basse fut habitée dès 1852 par la famille du Comte Serge de Tolstoy, petit cousin du grand Léon Tolstoï. De nombreux russes se seraient installés à cette époque dans l'actuelle maison du boucher, surnommée "maison russe", qui appartenait aussi au Comte.


 Les autres éléments remarquables

Au hameau d'Ardillières, on peut voir quelques jolies maisons, petit château, charmant lavoir, four à pain (rue de la Pommeraie).

Au Pivot, il existe un château privé qui n'est guère visible derrière les haies de verdure. Charles Gounod, compositeur de Faust, venait y rendre visite à son ami, M. Trepagne, maire de Forges.

A Malassis, la Pierre de justice (angle de la rue de la Justice) fut le support des fourches patibulaires (colonnes de pierres) de la justice de Limours. Le nombre de ces piliers attestait de la qualité des fiefs. En hauteur, était placée une traverse pour pendre ou exposer les criminels condamnés par le seigneur. On en retrouve une autre au Bois des Morts à Limours.
Moins ancienne, une autre pierre, à l'entrée de Malassis, sur la D988, commémore l'entrée des troupes du Général Leclerc en Essonne le 24 août 1944.

Les Fermes dont les cours carrées sont typiques du Hurepoix à Pivot, Ardillières et Adelaïau (beau moulin en grès en son centre).